145 – Fire & Computers (FR)

En plein été, les incendies sont courants et le jardin fleuri de Violette et Faith n’y échappe pas.

3240

Mais quand le pompier est mignon, un incendie d’un autre genre peut s’allumer.

3241

Le danger passé, la timide Violette s’est empressée de retourner s’enfermer dans sa chambre, laissant à Faith le soin de remercier le charmant homme du feu.

3242

En bavardant avec lui (« Vous connaissez Martin Blake ? C’est mon frère et il est sans doute à la même caserne que vous. »), Faith a conscience d’un faible sentiment dont elle avait oublié l’existence.

3243

Elle reste trop longtemps hésitante. Ce n’est pas grand-chose, mais c’est la première fois depuis la fin de sa relation avec Jacob qu’elle pense à un autre homme. Il fait mine de remonter dans son camion, puis semble hésiter également. Il finit par lui lancer par-dessus l’épaule : « Je finis mon service à 19h aujourd’hui.  Ça vous dirait d’aller boire un verre à l’Irish pub à côté de la caserne ? »

3244

Les premières minutes sont un peu gênées.

3245

Mais très vite et l’alcool aidant, Faith et Chester se mettent à plaisanter comme s’ils s’étaient connus toute leur vie.

3246

–          Alors comme ça, tu es informaticienne ? Moi l’informatique, c’est pas mon truc. On a un vieux pc à la maison, il rame comme un dingue et je sais pas quoi faire.

–          Si tu veux, je peux passer et voir ce que je peux faire.

3247

Sur le trajet, Chester explique qu’il vit avec Suzy, sa petite amie. Faith avait senti une certaine distance avec elle et elle a maintenant l’explication. « C’est pas grave, il peut aussi être un ami. », se console-t-elle. « C’est pas comme si j’étais tombée follement amoureuse. »

–          Dis donc, les anti-virus, c’est pas fait pour les chiens.

–          Je sais jamais lequel choisir…

3248

–          Sans déconner, tout ça ? Il était temps que t’arrives !

–          T’as de la chance qu’il démarrait encore…

3249

–          On peut savoir ce qui se passe ?

–          Ah ! Euh… Suze ! T’inquiète pas, c’est Faith, une copine qui répare l’ordinateur.

3250

–           Jamais entendu parler. Tu viens de la rencontrer ou quoi ?

–          Ouais, euh… enfin…

3251

« On peut dire qu’on s’est rencontrés autour d’un feu de camp ? »

3252

Leur air complice n’amuse pas du tout Suzy : « Eh bien, tu peux dire à ta copine de s’en aller maintenant. »

3253

–          Hein ? Mais Suze ! Elle vient de réparer l’ordi, je te dis ! On peut pas la chasser comme ça !

–          Je m’en fous !! J’ai rien demandé, moi !

3254

« C’est bon, arrête ta crise. T’inquiète pas, Chester. Je m’en vais. »

3255

« Mais toi… t’es tellement jalouse et possessive qu’il faut pas que tu t’étonnes s’il te quitte un jour. Crois-moi, je sais de quoi je parle. »

3256

Alors qu’ils entendent la porte d’entrée claquer, Suzy jette un regard noir à Chester et lui lance : « J’espère que tu es content de toi. » avant de le laisser seul.

3257

Advertisements

Tagged: , , ,

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: